Pour l'instant je ne trouve pas d'autre mot, La haine des mecs, la haine de l'amour! Oui, la fatigue! Fatiguée des hommes, de leur baratin, de leur regards, de leur manie de nous prendre pour des connes, du fait qu'ils ont raison puisque nous le sommes: nous pardonnons encore et encore, nous espérons encore et encore, nous aimons encore et encore, même lorsque nous disons que nous détestons l'amour. Oui, la haine, la fatigue!