Si je parle de lui, c'est que je suis peut-être en train de craquer.
Si je parle de lui, c'est que je suis surprise que mon coeur soit déjà guérit au point de vouloir s'abandonner à nouveau.

A vrai dire, c'est une situation que je déteste. J'ai décidé de ne plus tomber amoureuse et je me battrais contre ce sentiment. Je ne pensais pas rencontrer aussi vite quelqu'un qui me plairait à nouveau. Je me sens trahie. Par qui? Je ne sais pas trop. Je ne veux pas m'abandonner, je ne veux pas souffrir à nouveau. Mais je ne vais pas vivre dans la peur de souffrir? C'est idiot parce que si on a peur de l'amour à quoi sert de vivre?

Oui je réfléchis trop. Oui je suis trop cérébrale.

La vérité, la simple vérité? C'est qu'il me plait. Il est ouvert et mystérieux à la fois. Il est très drôle, très simple, j'adore ses manières, ses mimiques, nos disputes, çà façon de me regarder et même son air hyper-arrogant.

Je suis sûrement le genre qui tombe amoureux trop vite, qui s'emballe trop vite et qui finit par souffrir trop et trop vite.

En même temps, dois-je arrêter d'être moi? Dois-je épaissir les murs de mon coeur? Dois-je cesser de profiter de la vie et jouer à être someone else?