Pourquoi vouloir rentrer dans un moule quand on est pas fait pour le moule?

La nuit dernière j'ai rêvé de mes ex. Avec certains d'entre eux j'aurais pu me marier, fonder une famille, rentrer dans le moule. Mais non.

Avec moi le classique n'existe pas. La normalité n'existe pas. Oh ne vous en faite pas. J'ai toujours adoré la différence, le contrairr des choses. Mais là je me dis qu'il ne s'agit plus seulement de moi. Je ne suis plus seule. Nous sommes deux et je dois penser pour deux.

Je n'ai jamais connu mon père. Au fond de moi (et malgré tout ce que j'ai pu dire) j'ai toujours rêvé d'une famille conventionnelle pour mes enfants: je devais leur donner ce que je n'ai pas eu.

Ai-je failli à ma mission? Mon enfant m'en voudra-t-il plus tard comme j'en veux à ma mère? Moi qui ne sait pas aimer pourrais-je aimer suffisament pour deux? Dois-je coûte que vaille tout faire pour entrer dans le moule?

Toutes ces questions me trottent dans la tête. Mais tant pis. Le Seigneur me confie A MOI un de ses enfants, il faudra bien que je sois à la hauteur.