gabifresh_fashionweek2_zpse4a682c4

 Depuis toute petite, j’ai toujours eu un problème avec mon corps. Je n’ai jamais été une fille mince, plutôt rondelette. C’est surtout à l’adolescence que mon corps a commencé à me « peser ».

J’ai toujours eu des jambes fortes, des cuisses, des fesses, des mollets. Le bas de mon corps est plutôt épais tandis que le haut est très fin. Je n’ai jamais été bien dans ce corps.

A l’école c’était les moqueries des camarades, j’avais du mal à me mettre en tenu de sport, j’étais complexée.

A la maison c’était pareil, ma mère avait des paroles très blessantes à mon endroit et elle savait appuyer là où çà fait mal. Je me suis refermée sur moi-même et j’ai détesté ce corps.

J’avais une amie à cette époque qui était plus ronde que moi mais qui s’assumait pleinement, d’ailleurs elle adorait exhiber ses jolies formes, moi je la trouvais extraordinaire, mais je ne pouvait pas. En FAC çà a empiré, je n’étais pas la plus grosse, mais j’étais très coquette, j’attirais les mecs et les filles minces étaient plutôt jalouses. J’entendais leurs mots durs en mon endroit mais je relevais la tête. Je faisais semblant, mais tout çà me blessait au plus profond de moi.

Quand j’ai commencé à travaillé, j’ai perdu du poids, grâce au stress je dirais. Hallelujah ! C’était donc possible, je pouvais donc être mince à mon tour ? Là j’ai commencé à m’affamer pour maintenir ce poids, des jours entiers. J’allais dans les sites prônant l’anorexie et je suivais les conseils alimentaires de gamines de 14 ans. Je ne suis pas anorexique, ni boulimique (j’aurais pu), mais il reste vrai que j’ai un réel problème de poids.

Depuis ce moment où j’ai maigri, tout a changé. Je ne peux plus m’alimenter correctement. Il suffit que je prenne les 3 repas normaux et hop ! je prend des kilos. Je ne sais pas, j’ai chamboulé mon organisme et mon métabolisme. Mon pauvre corps doit se dire chaque fois que je mange « je ferais mieux de faire des réserves ». Du coup je suis obligée de ne manger qu’une fois par jour, de boires des tisanes amincissantes qui n’amincissent pas au final.

Bref, j’en ai marre, j’en ai ma claque de tout çà. Je fais 1m70. Je peux me permettre de faire 70 kilos, même 80 tant que je fais du sport. Mon corps n’est pas fait pour être mince, il me le rappelle tous les jours mais moi je m’entête.

Je voulais faire taire les moqueries, je pensais que le moyen de leur en boucher un coin à tous était d’être mince. J’avais quasiment un orgasme chaque quelqu’un remarquait que j’avais maigri. Mais je me suis trompée, je me suis mentie à moi-même. Au final je suis rentrée dans leur jeu et j’ai perdu.

Non. Le meilleur moyen de leur en boucher un coin aurait été d’être fière de mes formes, de les exhiber à chaque occasion, de me pavaner, de me montrer et de leurs montrer que grâce à ces formes, j’aurais pu avoir tous les mecs que je voulais. Je me suis menti à moi-même.

Depuis quelques temps, depuis mon accouchement je pense, je comprends mieux. Je dois être moi-même, je serais plus heureuse en étant moi-même. Je me suis coupée les cheveux car je les veux naturels, je m’oins avec des huiles bio, mes lotions sont toutes natures et confectionnées par moi-même. Je ne pourrais pas être nature à 100% tant que je continuerais à forcer mon corps à être ce qu’il n’est pas.

Bonjour, je m’appelle Abo et suis ronde.