Bonjour cher journal (et par là je veux dire chers lecteurs... Enfin si j'en ai).

Ça fait des années hein. On peut dire que cette fois j'ai fais fort. J'ai souvent voulu écrire des choses. J'ai commencé, mais j'ai pas pu terminer. Cette vie est surprenante, rien est vraiment définitif, rien est très fiable.

Beaucoup de choses se sont passées depuis, je ne saurais par où commencer.

Je suis célibataire à nouveau. L'amour ça va ça vient...
Ma princesse a bien grandit. C'est l'amour de ma vie. Ce pour quoi je me bat, ce pour quoi je me dois de réussir. Elle n'a que moi, je n'ai qu'elle. J'ai la pression. Mais j'ai l'amour aussi.

Voilà plus de 2 ans que j'ai quitté mon travail. Mes activités marchent au jour le jour... Des hauts, des bas... Des fois on fait un pas en avant pour faire ensuite deux en arrière. C'est très stressant. Surtout pour moi qui m'inquiète de tout et de rien.

Je crois que ce que je regrette le plus de mon ancien boulot, c'est cette sécurité là. Je ne stressais pas autant. Je faisais ce qu'on me demandait, je m'en contentais, c'était si facile... Mais bon, on sait tous que je n'y étais pas à ma place. Je dois juste être plus courageuse et continuer d'avancer...

Je dois peut être arrêter de me cacher et me livrer plus...
Au fond de moi je sens que je ne m'assume pas encore complètement. C'est certainement ça la clé du bonheur... La vraie liberté...

S'assumer complètement, et ce devant le monde entier.

Oui je suis Sandrine, une flippée de naissance, esseulée de naissance et qui est toujours à la recherche de qui elle est vraiment.
Hier j'ai fêté mon 32e anniversaire. J'ai toujours l'impression d'avoir 16 ans. Je regarde des dessins animés, j'écoute de la musique d'ado, et j'ai vraisemblablement des tendances de cougar.

Je deblatère. Je donnais juste de mes nouvelles. Je suis toujours en vie. Les batailles sont loin d'être terminées. Mais la plus inquiétante reste toujours l'avenir de ma fille. Je fais de mon mieux. Pour elle, je donnerais toujours le meilleur de moi.