J'avoue, j'ai pas vraiment envie de parler. Je m'en suis remise (à peu près), mais çà fait encore mal d'y penser.

Ce n'est pas facile d'aligner et de reproduire les mêmes erreurs même lorsqu'on sait qu'on fond ce n'est pas de notre faute. Lorsqu'on sait qu'on a fait de notre mieux mais que tu n'as pas été à la hauteur.

Je t'ai aimé tu sais, je t'aime toujours. Mais la désillusion a été trop forte, le reveil à été trop brusque. Les hommes sont-ils réellement tous pareils? Combien dois-je en rencontrer au cours de ma vie pour tomber sur celui qui voudra seulement faire l'éffort?

J'en ai marre. Marre de me battre, marre de me ramasser, marre de rire pour pleurer plus fort ensuite. J'en ai marre. Tout compte fait çà ne vaut pas le coup. On plane pendant quelques instants mais jamais çà n'empêche le reveil. Et plus on a plané, plus çà a été génial, plus on est "raide", plus grande sera la chute.

"I wanna go to rehab", oui j'ai besoin d'une cure, me désintoxiquer de cette addiction à l'amour, de ce besoin d'avoir un homme, prêt de moi, une épaule sur laquelle pleurer. Je suis plus forte que je ne le crois, je peux m'en sortir toute seule.

A quoi bon? Je vais jouer le jeu. Vous voulez me baiser. Pas de problème. Mais sachez que je vous baiserai avant.